DGDT

MULTIMEDIA

09 août 2019, dans la commune rurale de Baskouré de la Région du Centre-Est, cérémonie de lancement des travaux de réalisation des infrastructures du Programme d’appui au développement des économies locales (PADEL)

Le PADEL constitue un des programmes majeurs du Gouvernement du Burkina Faso et a pour finalité de lutter efficacement contre la pauvreté à travers la création de richesses locales et la réalisation d’infrastructures socioéconomiques et énergétiques, en vue d’asseoir un réel développement à la base.
Après la région du Sahel en novembre 2016, c’est au tour des régions de l’Est, du Nord, du Centre-Nord, du Centre-Sud, de la Boucle du Mouhoun et du Centre-Est de voir se concrétiser les actions du PADEL

Fonds de consolidation de la paix: l’état d’avancement des projets présenté aux membres du Comité conjoint d’orientation.

Il s’est tenu ce jeudi 20 juin au Ministère de l’Économie, des Finances et du Développement, la 2ième session du Comité conjoint d’orientation du portefeuille de consolidation de la paix. L’objectif de cette rencontre est de permettre aux membres du comité d’apprécier l’état d’avancement des différents projets du portefeuille.
Le portefeuille de consolidation de la paix est un fonds du Système des Nations unies (SINU) mis à la disposition du Burkina pour la mise en œuvre de 3 projets: l’amélioration de la confiance entre L’État et les populations, la prévention de l’extrémisme et la de-radicalisation et la gestion pacifique des conflits.
Cet engagement du SINU découle de la nécessité d’appuyer le gouvernement dans sa lutte contre l’insécurité dans la région du Sahel et du Nord.
En rappel, ces projets entrent dans le cadre de la mise en œuvre du Programme d’Urgence pour le Sahel (PUS-BF).
L’image contient peut-être : 6 personnes, personnes souriantes, personnes assises, table et intérieur

Mise en place des pôles de croissance au Burkina Faso

Dans la dynamique d’accélérer le processus de préparation du Pôle de croissance de l’Est (PCE) le Ministère de l’économie, des finances et du développement (MINEFID) à travers la Direction générale du développement territorial (DGDT) a organisé du 22 au 23 août 2019 une rencontre de cadrage et de démarrage de ladite étude. Conformément à la démarche de mise en place des pôles de croissance au Burkina Faso, il est primordial d’assurer l’implication et la participation effectives des acteurs locaux dans le processus.
La rencontre s’est tenue à Fada N’Gourma dans la Région de l’Est dans la salle de conférence de la Direction régionale des infrastructures sous la présidence de Monsieur le Gouverneur.
Au cours des travaux, les participants ont examiné l’approche méthodologique de l’étude proposée par le cabinet; ont fait des propositions et suggestions pour améliorer l’approche et ont validé le chronogramme détaillé de la réalisation de l’étude.
Soulignons que les pôles de croissance et de développement ont été retenus par le Gouvernement comme un outil de mise en œuvre du Plan National de Développement Economique et Social (PNDES). Ainsi, sur la période 2016-2020, plusieurs pôles dont le Pôle de croissance de l’Est (PCE) ont été identifiés pour être opérationnalisés. Le processus de sa construction a démarré en 2018 avec l’adoption d’un document de cadrage pour la préparation de ce pôle de croissance par le Comité National de Pilotage des Pôles de Croissance (CNPPC)