DGDT

Irene OUEDRAOGO

AMENAGEMENT DU TERRITOIRE : SIGNATURE D’UN PROTOCOLE D’ACCORD ENTRE LE MINISTERE DE L’ECONOMIE, DES FINANCES ET DU DEVELOPPEMENT (MINEFID) ET LE CONSEIL REGIONAL DU PLATEAU CENTRAL

Mardi 14 mai 2021, il  s’est tenu dans la salle de réunion de la Direction Générale de l’Economie  et de la Planification et en présence de Mme Pauline ZOURE,  Ministre délégué, chargé de l’aménagement du territoire et de la prospective, une cérémonie pour la signature d’un  protocole d’accord en vue de la gestion des ressources pour l’élaboration du diagnostic territorial du Schéma régional d’aménagement et de développement durable du territoire (SRADDT) de la région du Plateau Central.  

La signature de ce protocole d’accord s’inscrit dans l’optique de la consolidation de la décentralisation  par un renforcement accru du rôle des acteurs locaux et leur responsabilisation dans le pilotage et la gestion du développement local. C’est pourquoi,  l’option a été faite de confier la coordination de la conduite du processus d’élaboration des Schémas Régionaux d’Aménagement et de Développement Durable du Territoire aux collectivités territoriales.

Ce protocole d’accord est par ailleurs le fruit de la volonté manifeste du gouvernement à assurer le développement harmonieux, cohérent et l’attractivité des territoires dans toutes leurs composantes, tout en tenant compte des défis actuels et futurs.

Il permettra à la région du Plateau Central de disposer d’un document de référence pour l’élaboration de son schéma d’aménagement et de développement durable du territoire.

Notons que c’est grâce à l’appui financier de l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA) que le Ministère de l’Economie, des Finances et du Développement a pu mobiliser la somme de 30 000 000 FCFA pour la conduite de l’étude.

Edmond ZIDA, président du Conseil Régional du Plateau Central s’est dit reconnaissant du soutien du gouvernement et de l’UEMOA et les a rassuré de l’utilisation efficiente et efficace des ressources.

Le Programme d’Appui au Développement des Economies Locales (PADEL) offre des matériels roulants à ses agents et ses antennes régionales

Dans le cadre de la mise en œuvre de sa composante 4, le PADEL vient de mettre à la disposition de l’Unité de gestion de la composante  (le Fonds d’Appui aux Activités Rémunératrices des Femmes FAARF) ; 18 motos à 2 roues hommes, 18 motos à 2 roues femmes et un véhicule double cabine 4×4.

La cérémonie de remise officielle a lieu ce jeudi 15 avril 2021 dans les locaux du FAARF en présence du représentant du Coordonnateur du PADEL, Bakary NANEMA et de la directrice générale du FAARF, Dr Dorcas R. TIENDREBEOGO.

La composante 4 du PADEL intitulé PADEL « promotion de l’inclusion financière et sociale des populations »,  vise à développer un mécanisme intégré et viable de promotion de l’auto-emploi en mettant en place des dispositifs d’accompagnement et de financement des populations à faible revenus, des micro et très petites entreprises.

Ce matériel roulant constitue la matérialisation des engagements de la composante 4 du PADEL à pouvoir doter ses agents, les antennes régionales du PADEL et des Services Financiers Décentralisés (SFD) en matériels roulants pour une mise en œuvre efficace et efficiente des activités de terrain.                                                                                 

La Directrice générale du FAARF, en prononçant son allocution, a souligné que c’est un réel plaisir pour elle de réceptionner cet important lot de matériels. La remise de ce lot de matériels roulants, a-t-elle dit, traduit la volonté du PADEL à accompagner le FAARF dans la mise en œuvre de sa composante 4. Ce matériel permettra sans nul doute une meilleure mobilité des agents sur le terrain et d’améliorer les résultats pour une mise en œuvre réussie du PADEL. Elle a aussi promis que ce matériel sera utilisé à bon escient.

Pour rappel, la composante 4 du PADEL a déjà octroyé 650 000 000 FCFA à près de quatre mille promoteurs dans les 8 premières régions. Dori et Falangoutou ont bénéficié de 77 040 000 FCFA et ont un taux de recouvrement satisfaisant de 92%.

PASSATION DE SERVICE A LA DIRECTION GENERALE DU DEVELOPPEMENT TERRITORIAL (DGDT)

La Direction Générale du Développement Territorial a un nouveau Directeur général en la personne de Félix Charles DALLA, Conseiller en aménagement du territoire, spécialiste en développement local.

 La cérémonie de passation de charges entre lui et le directeur général sortant, Martial Wilfried BASSOLE, s’est tenu ce jeudi 15 avril 2021,  dans les locaux de la DGDT sous la présidence du Secrétaire General du Ministère de l’Economie, des Finances et du Développement.

Après quatre (09) années de service comme Directeur général, Monsieur BASSOLE a  salué l’esprit de collaboration dont a fait montre le personnel de la DGDT à son égard. Il a félicité le directeur adjoint entrant pour sa nomination et lui a souhaité plein succès.

Le nouveau Directeur Adjoint, quant à lui, a traduit ses remerciements et sa reconnaissance  aux plus hautes autorités du Ministère de l’Economie, des Finances et du Développement pour la confiance placée en sa modeste personne. Il a dit mesurer la lourdeur de la tâche et les énormes défis liés à ce nouveau poste et a promis de tout mettre en œuvre pour être à la hauteur de la charge.

Le nouveau Directeur général, Félix Charles DALLA assumera aussi les fonctions de Coordonnateur du Programme d’Appui au Développement des Economies Locales (PADEL).