DGDT

Visite de Monsieur le Ministre de l’Economie, des Finances et du Développement(MINEFID) à la DGDT

La Direction Générale du Développement Territorial (DGDT), creuset de l’aménagement du territoire, du développement local et régional a reçu dans ses locaux le mardi 21 janvier 2020, Monsieur Lassané KABORE, Ministre de l’Economie, des Finances et du Développement(MINEFID).

C’est une salle de conférences comble qui a accueilli le MINIFID accompagné de son Directeur de Cabinet et de son Directeur de la Communication et de la Presse ministérielle. Cette visite a été pour lui l’occasion de s’enquérir des conditions de travail du personnel, d’apporter ses encouragements et de prodiguer des conseils. Elle a permis au personnel de la DGDT d’échanger directement avec le MINEFID sur la conduite des missions à elle assignées et de présenter différentes doléances. Soulignons que la présence du MINIFID ce jour à la DGDT, s’inscrit dans la série de visites qu’il a entreprise dans différentes structures de son département.

Du mot introductif du Directeur Général du Développement Territorial, l’on retient que la direction générale dans sa structure actuelle date de 2012 pour prendre en charge les domaines de l’aménagement du territoire, la promotion du développement régional, les pôles de croissance et de compétitivité, ainsi que la tutelle financière des collectivités territoriales.

Monsieur le Ministre a dans son message, évoqué la crise sécuritaire que connait le Burkina Faso et dire que dans un tel contexte, les agents du MINEFID (dont le personnel de la DGDT est partie intégrante) doivent se considérer comme des soldats au front. S’adressant à l’auditoire, il dira qu’au MINEFID, il n y a pas de super direction, chacune étant une fierté si elle brille par la qualité de son travail. Il dira également qu’il n’a pas de bâton magique pour résoudre tous les problèmes, mais il a la sincérité de vouloir travailler avec tous dans un bon climat.

Quelques points des échanges directs sont : le recrutement direct (cycle A et B) d’agents dans le domaine de l’aménagement du territoire, le règlement les conflits de compétences avec certains départements ministériels qui bloquent ou à tout le moins retardent la mise en œuvre des activités au détriment des populations, une meilleure prise en charge des activités de la DGDT au niveau déconcentré, l’amélioration des conditions de travail des agents et l’ allocation de ressources conséquentes et à temps pour la réalisation des activités pour une meilleure visibilité des missions de la DGDT.