DGDT

DEVELOPPEMENT LOCAL : UN GUIDE POUR AMELIORER LES PLANS LOCAUX DE DEVELOPPEMENT

La Direction Général du Développement Territorial (DGDT) tient les 23 et 24 janvier 2020 à Koudougou, un atelier d’élaboration d’un manuel supplétif aux guides méthodologiques de planification locale.

En organisant cet atelier, présidé par Baba DRABO de la Cellule d’appui technique de la Direction Générale du Développement Territorial, la DGDT a visé un objectif : améliorer les processus d’élaboration des plans locaux de développement. 

En effet, au Burkina Faso, le Code général des collectivités territoriales confère aux régions et aux communes, la compétence d’élaborer et de mettre en œuvre leur politique et plan de développement dans le respect des grandes orientations de l’état. Pour accompagner les collectivités territoriales dans l’exercice de cette compétence, des guides méthodologiques de planification locale sont élaborés et mis à leur disposition pour leur permettre de s’en servir comme des supports techniques et pédagogiques. Mis à jour en juin 2013, ces guides ont servi six ans durant, aux acteurs des collectivités territoriales à élaborer et à mettre en œuvre leurs plans locaux de développement.

Cette riche expérience d’application des guides méthodologiques par les acteurs impliqués dans la planification locale a permis à différentes structures d’apprécier leurs performances.

Des conclusions des différentes évaluations et analyses des performances des guides méthodologiques, il ressort que malgré certains acquis indéniables, des améliorations sont nécessaires afin d’assurer dans leur utilisation l’atteinte des résultats escomptés. En effet, la démarche de planification proposée par les guides s’est révélée assez complexe et imprécise à certains endroits pour les acteurs locaux. Ainsi, les difficultés rencontrées dans l’utilisation (ou la mauvaise utilisation) des guides se sont traduites par l’insuffisante qualité du contenu des plans locaux de développement élaborés. On peut citer entre autres la faiblesse de l’analyse causale des problématiques de développement identifiées, l’absence de logiques entre les activités, les produits,  les résultats et les objectifs de changements souhaités et  l’insuffisante prise en compte des réelles préoccupations des populations dans le contenu des PLD.

C’est donc dans le souci de pallier à ces insuffisances que la DGDT avec l’appui technique et financier du PNUD à travers le Projet d’Appui à la Décentralisation, à la Participation Citoyenne et au Développement Local (PAPCiDDeL) tient le présent atelier.

Baba DRABO, représentant le Directeur Général du Développement Territorial a invité les participants à des échanges francs et constructifs afin que « d’aboutir à des conclusions et une démarche pertinente pour améliorer le processus d’élaboration et de mise en œuvre des Plan locaux de développement »