DGDT

Opérationnalisation des dispositifs de suivi régionaux du Programme d’Urgence pour le Sahel du Burkina Faso (PUS-BF) dans les nouvelles régions d’intervention dudit programme

Dédougou 05 décembre 2019, Région de la Boucle du Mouhoun, installation des membres du Cadre régional de suivi du PUS-BF.

A la suite de la cérémonie d’installation, un atelier regroupant les membres du Cadre régional de suivi du PUS-BF de la Boucle du Mouhoun, les points focaux des dix ministères concernés par les actions du PUS-BF et l’Unité de coordination du Programme, se tient autour de l’objectif d’une meilleure appropriation du PUS-BF par les acteurs locaux afin d’assurer une bonne exécution du programme au bénéfice de la population à la base. Pour ce faire, des communications sont prévues pour présenter aux acteurs locaux le PUS-BF et sa philosophie, le document de la stratégie d’extension 2019-2021 du PUS-BF et son plan d’actions. Il s’en suivra des travaux de groupes pour prioriser les actions proposées par les collectivités territoriales dans le plan d’action de la stratégie d’extension 2019-2021 detu PUS-BF.

En rappel, le PUS-BF est une réponse du Gouvernement burkinabè pour améliorer les conditions sécuritaires et réduire la vulnérabilité des populations dans les zones affectées par l’insécurité.

A l’origine, les actions du programme couvraient la Région du Sahel et une partie de la Région du Nord Mais avec la déportation des problèmes sécuritaires vers d’autres zones, le Conseil d’Orientation Stratégique du PUS-BF a adopté en mars 2019, l’extension du programme aux communes à forte fragilité des régions du Nord, du Centre-Est, de l’Est, du Centre-Nord et de la Boucle du Mouhoun.

Dans la région de la Boucle du Mouhoun, vingt communes seront couvertes : Balavé, Kouka, Sami, Sanaba, Solenzo, Tansila, Barani, Bomborokuy, Bourasso ; Djibasso, Dokuy, Doumbala, Kombory, Madoub, Nouna, Sono, Bondokuy, Kiembara, Di, Gomboro, Lanfièra, Lankoé, Toeni, Kassoum et Tougan